Pour soutenir la présence de l'Eglise, son rôle dans la société et lui donner les moyens d'accomplir sa mission différents moyens sont à votre disposition :

Le denier de l’Église

Le Denier de l’Église désigne la collecte annuelle qui donne au diocèse les moyens de verser un traitement aux prêtres (plus de 250) et aux salariés laïcs en mission ecclésiale. Le diocèse prend également en charge les frais de formation des séminaristes et aide les prêtres âgés qui doivent faire face à des dépenses liées à la perte d’autonomie (aménagement de logement, maison de retraite…).

Vous pouvez déduire de vos impôts 66% du montant de votre don, dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Dans ce cas, quand vous donnerez 200 euros, votre dépense réelle est de 68 euros (132 euros seront déduits de vos impôts).

Pour faire un don, une seule adresse : http://www.vannes.catholique.fr/faire-un-don/ (Sélectionnez la paroisse d’Arradon)

La quête

La quête revêt un véritable sens liturgique dans le déroulement de la Messe. Au moment de l’offertoire, les fidèles, par l’acte de don à la quête, offrent une partie de leur travail : ils s’associent ainsi à l’offrande du Christ. C’est également une ressource vitale pour votre paroisse : elle sert à couvrir les frais de fonctionnement comme le chauffage, l’électricité, mais aussi le fleurissement de l’église, l’impression des feuilles de chant, différentes activités pastorales… Certains dimanches, la quête est affectée à un usage spécifique (les vocations par exemple), on parle alors de « quête impérée ». Combien donner ? L’Église invite à donner un minimum de 2 €. L’important est de pouvoir participer chaque dimanche et de sensibiliser les enfants à ce geste.

Le casuel

On appelle casuel, la participation fixe indiquée par le diocèse et donnée par les fidèles lors d’un baptême, d’un mariage ou de funérailles. Cette contribution permet à votre paroisse de couvrir les frais occasionnés par l’ouverture de l’église lors de ces célébrations (frais de chauffage ou d’électricité, par exemple). Il est complété par une libre participation qui correspond à l’accompagnement de la préparation au sacrement laissée à votre appréciation.

Les offrandes de messe

Toute messe est célébrée pour l’Église et le monde entier. Mais le prêtre peut, à la demande des fidèles, ajouter une intention particulière : remercier Dieu, honorer la Vierge Marie, prier pour un défunt ou une famille, un malade, des jeunes mariés ou un nouveau baptisé…

La tradition, manifestée dès les premiers siècles de l’Eglise, est d’accompagner cette intention d’une offrande de messe.

Cette offrande en argent n’est pas le paiement d’une célébration, car une messe n’a pas de prix. Il s’agit d’un acte de partage de la part des fidèles, qui les associe plus particulièrement à la célébration et leur permet de contribuer aux besoins de l’Église et, tout particulièrement, des prêtres.

Ces intentions de prière sont généralement annoncées lors de la messe. Mais, même si elles ne font pas l’objet d’une annonce, elles sont néanmoins portées dans la prière par le prêtre et la communauté chrétienne.

Dans le diocèse de Vannes, le montant de l’offrande de messe est fixé à 17 euros.

Il est également possible de confier ses intentions dans le cadre d’une neuvaine (neuf messes consécutives) avec une offrande de 170 euros ou d’un trentain (série de trente messes célébrées pour un défunt) avec une offrande de 500 euros.

Les legs, assurance-vie et donation

L’association diocésaine est habilitée à recevoir des legs, des donations et à être inscrite comme bénéficiaire de contrats d’assurance-vie.

En léguant à l’Eglise ou en la désignant comme bénéficiaire d’un contrat d’assurance-vie, vous lui donnez les moyens matériels de poursuivre sa mission, d’être présente, accueillante, servante.

Vous permettez notamment :

  • le financement de la vie des paroisses et des prêtres,
  • les investissements nécessaires pour la pastorale de la jeunesse
  • la formation des séminaristes
  • l’entretien, la réparation et la construction de lieux de culte, de prière et de rassemblement,
  • la construction de nouveaux équipements à vocation pastorale (locaux paroissiaux, aumôneries, maisons d’accueil…).

Le choix de léguer tout ou partie de son patrimoine à l’Église constitue un engagement fort au nom de la foi. Nous restons à votre disposition pour échanger sur le sens de ce don, en toute confidentialité et sans engagement.

Nous sommes très attentifs à l’accompagnement des futurs légataires et au respect de leurs volontés.

Contact

M. l’Économe Diocésain – Évêché de Vannes
Rue de l'Évêché - Le Petit Tohannic - B.P. 3 - 56001 VANNES CEDEX
Tél : 02 97 68 31 31 – Fax : 02 97 68 30 46
Mail : economat@diocese-vannes.fr 

L’ Association Diocésaine de Vannes est exonérée de tous droits de mutation à titre gratuit (Article 795 – 10ème du Code Général des Impôts)